Les applications santé en 2021

De plus en plus d’applications mobiles « santé » sont disponibles sur les stores. Leur nombre dépassent désormais les 350 000.
En 2020 ce sont plus de 90 000 applications mobiles en santé qui ont été publiées. Ce qui représente une moyenne de 250 applications par jour !
Les applications mobiles grand public sont les outils de santé numérique les plus largement disponibles et les plus utilisés actuellement dans le monde.

De plus en plus d’applications de « disease management »

Le rapport IQVIA sur les tendances du digital santé en 2021 met en exergue l’évolution des thématiques des applications santé. Les applications sont de plus en plus axées sur la gestion de l’état de santé plutôt que sur la gestion du bien-être. La première catégorie  représentant désormais 47 % de toutes les applications en 2020, contre 28 % en 2015. Les applications liées à la santé mentale, au diabète et aux maladies cardiovasculaires représentant près de la moitié de ces applications spécifiques à une maladie.

Les utilisateurs de ces applications doivent donc analyser parmi ces applications celle qui correspondra le mieux à leur leur besoin et leur quotidien pour accompagner leur pathologie.

Une croissance de l’usage des applications santé portée par la COVID-19

Le rapport souligne que la pandémie COVID-19 a eu des impacts importants sur les applications mobiles santé que les individus ont téléchargées et utilisées en 2020.
En effet on note une démultiplication des téléchargements :

  • des applications de télémédecine telles que Doximity aux Etats-Unis, où les téléchargements ont été multipliés par 38. Ou Doctolib en France.
  • des applications de coaching physique qui accompagnent les patients à rester en bonne santé.
  • des applications de santé mentale pour gérer la dépression, l’anxiété ou les pensées suicidaires.
  • et enfin des applications de suivi et gestion de la tension artérielle.

Une qualité à améliorer

De manière générale la qualité des applications reste malheureusement moyenne. Ce constat permet d’expliquer les chiffres des téléchargements des applications :

  • 83% des applications santé ont été installées moins de 5000 fois et représentent mois de 1% du total des téléchargement.
  • A l’inverse une cohorte de 110 applications ont été téléchargées chacune plus de 10 millions de fois et totalisent donc près de 50% du total des téléchargement.

Malgré la prolifération des applications de santé, rares sont celles considérées de qualité.

Il est donc encore possible pour les industriels de se positionner sur ce marché digital notamment sur les applications « santé » en apportant des contenus scientifiques, vulgarisés, pour aider les patients à gérer leur pathologie chronique, ou non, au quotidien.

Source : iqvia-institute-digital-health-trends-2021.pdf

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin