Addict’Town : l’escape game digital

Nous avons testé l’escape game digital « Addict’Town » réalisé par AG2R LA MONDIALE, AGRICA, CCMO Mutuelle, le Groupe Covéa (MAAF, MMA et GMF) et le FASTT en association avec GAE Conseil.

Cette campagne de prévention surfe sur l’engouement des français pour les escape games. L’ambition annoncée de ce projet est de toucher plus d’un français sur deux.

Toutes les addictions y passent : Alcool, médicaments, drogues, jeux, hyper-connexion, achats compulsifs, troubles du comportement alimentaire…
En effet avec le confinement et la mise en place du télé-travail, les addictions notamment aux écrans, tabac et alcool ont vu leur taux augmenté.

Cette campagne de sensibilisation arrive donc à point nommé !

Ce jeu se déroule dans Addict’Town, une ville du Far West.
Vous venez d’être promu Shérif au sein de cette ville, car le précédent shérif a disparu.
Au cours du jeu, vous ferez la connaissance de personnages comme « Loup Céleste », le chef indien ou encore « Fritz », le pianiste d’Addict’Town…
Chacun de ces personnages va vous permettre d’identifier des comportements addictifs et être sensibilisé aux bons gestes et aux bonnes attitudes à avoir. 

Dans les faits ce jeu se rapproche d’avantage d’un serious game basé sur une enquête plus qu’un escape game à proprement parlé. En effet le joueur ne doit pas sortir ou s’échapper d’un lieu, mais doit résoudre une enquête : Qu’est devenu le précédent Shérif, pourquoi la ville précédemment prospère est maintenant délabrée, avec des chevaux exténués, et des habitants déprimés…  ?

L’histoire principale est entrecoupée de mini-jeux où l’on va récupérer des objets qui nous serviront à résoudre une énigme finale.

Attention : si vous ne savez pas répondre à un des mini-jeux vous serez alors bloqué. Sans retour en arrière possible et sans indice. Il vous faut donc jouer « pleinement » le jeu et bien tout regarder 😉

Cet escape game est très bien fait, et vaut le détour !
A tester dès maintenant : Escape Game Addict’Town

Comment pouvons-nous dire qu’il ne s’agit pas d’un escape game mais d’un serious GameChut., ne le dîtes pas : nous sommes justement en cours de développement d’un escape game pour un industriel de santé ! 

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Poursuivre votre lecture