Samdoc : Evaluer la douleur des patients inconscients

Saviez-vous que pour évaluer la douleur des patients inconscients, des personnels soignants passent toutes les 4 heures ?

En analysant les traits du visage, les mouvements du corps et sur base de l’une ou l’autre des 2 échelles de score reconnues à l’international, le Behavioral Pain Scale (BPS) ou le Critical Care Observation Pain Tool (CPOT), les soignants dressent un score de douleur du patient pour adapter les doses administrées.

Julien Lelandais et Thomas Gourmelon sont encore étudiants en médecine et passionnés d’innovation technologique lorsqu’ils imaginent ce qui deviendra Nevva, un logiciel d’évaluation automatisée de la douleur.

Avec un simple smartphone équipé de Face Id, la célèbre interface de reconnaissance faciale de Apple, Julien et Thomas réalise une première preuve de concept de leur capacité à récupérer les signes du visages… pour les analyser.

Sur base de capteurs 3D et en transposant les échelles de score sous forme d’algorithmes, ils imaginent alors comment faciliter l’évaluation de la douleur des patients pris en charge dans les services de réanimation.

Ils fondent alors l’entreprise Samdoc, et s’entourent d’une équipe de choc pour les aider à développer le logiciel Nevva. A peine plus de 2 ans après les débuts de la société, ce sont déjà deux tours de table réalisés pour valider l’efficacité clinique de leur solution et obtenir rapidement le marquage CE, étapes indispensable au déploiement de Nevva dans les établissements de santé…

Découvrez à travers l’interview de Julien Lelandais, l’idée initiale, les étapes du développement produit, et les ambitions que portent Samdoc pour les années à venir.

Ecoutez l'interview de Julien en intégralité en podcast

Visualisez des extraits de l'interview en vidéo

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin