Mikaël Daouphars nous présente SCAD-ONCO

c’est lors de son mandat de Président de la CME du Centre Unicancer Henri Becquerel de Rouen, que Mikaël Daouphars a pu participer à la mise en oeuvre du projet SCAD-ONCO.

SCAD-ONCO est un dispositif de télé-surveillance destiné à accompagner les patients traités par chimiothérapie orale ou injectable.

Ce projet débute sur un constat simple : les progrès thérapeutiques permettent de proposer des thérapies orales, aux patients pris en charge en oncologie, qui leur permettent de ne pas venir aussi fréquemment qu’auparavant dans leur établissement de soin.
Cependant, les effets indésirables dont peuvent pâtir ces patients ne sont pas moins fréquents que ceux que connaissent les patients traités par chimiothérapie injectable. Avec un risque d’autant plus fort de non observance de leur traitement.

C’est pour éviter la rupture de l’adhésion au traitement, du fait des effets indésirables, que nait alors le projet SCAD-ONCO.

Ce projet réuni alors les 2 centres hospitalo-universitaires du territoire normand, le CHU de Caen et le CHU de Rouen, et les 2 Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de la région – centres Unicancer – que sont le Centre François Bacresse et le Centre Henri Becquerel.

Le projet fait aussi intervenir le GCS Normand-esanté qui met au service du projet, sa plateforme technologique de collecte, stockage et gestion des données patients : Therap-e.

Puis les acteurs du projet, qui doivent faire face à un défi de taille : concevoir des algorithmes à même d’identifier les effets indésirables et générer des alertes pour une centaine de traitements différents, décident de se rapprocher de l’Institut Curie qui a conçue l’application Appli Chimio.

Découvrez les coulisses du projet, de sa mise en oeuvre à l’évaluation de son efficacité dans cet interview, disponible en intégralité en podcast et des extraits en vidéo.

 

Ecoutez l'interview de Mikaël Daouphars en podcast

Visualisez les moments clés de l'interview en vidéo

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin